L’écomusée

Un musée troglodytique

Les Grottes de Matata se situent sur deux étages à flanc de falaise. Le musée aménagé dans une dizaine de grottes vous invite à remonter le temps à travers une reconstitution de l’habitat troglodytique de la préhistoire à nos jours.

Les hommes de la préhistoire trouvèrent probablement en ces grottes un refuge contre les bêtes féroces. De plus, plusieurs conditions de vie s’y trouvaient réunies : les sources d’eau potable, les poissons que l’on pouvait pêcher dans les eaux riches de l’estuaire…

Vous y découvrirez également la richesse fossilisée des fonds marins du crétacé : rudistes, ammonites, nautiles, oursins, coraux, huîtres…

En aquariums, vous pourrez observer quelques espèces de poissons fréquentant les eaux de l’estuaire, entre autres, le fameux producteur de caviar : l’Esturgeon…

Dans une des grottes, vous découvrirez la reconstitution d’un habitat typiquement saintongeais du 19ème siècle : lit, ustensiles de cuisine, collection de faïences régionales anciennes, costumes traditionnels, coiffes et vaisseliers.

La vie des pauvres gens qui occupaient les grottes s’améliora considérablement par la venue des touristes s’adonnant à la mode toute nouvelle des « Bains de Mer ». En effet, la température constante, la luminosité, le point de vue imprenable sur l’estuaire, ainsi que le micro climat des terrasses exposées plein sud en firent un lieu de promenade. On vit alors apparaître buvettes, guinguettes, restaurants, dont le plus connu et le plus prisé fut celui des Grottes de Matata.

Un escalier intérieur donne accès à une cavité plus basse, celle dite des  » Amoureux « . Vous serez surpris par le caractère sauvage du lieu. Entrebâillez la porte secrète creusée dans la paroi rocheuse ; c’est ici que selon la légende, Charlotte de La Trémoille, Princesse de Condé, venait y cacher ses amours infidèles avec son jeune page, Permilhac de Belcastel…